#Lifestyle : Journal de bord « Zéro Dechet »

Coucou par ici, aujourd’hui je réfléchissais à une nouvelle catégorie dans laquelle je pourrai vous faire une sorte  » d’update de vie zéro déchet « , car j’expérimente pas mal de choses ces derniers temps ! Parfois c’est prolifique et d’autre fois un peu moins 😀

Au début on a toujours tendance à être super motivé quand on commence ce genre de changement de vie, car il s’agit vraiment réapprendre à vivre, en consommant plus intelligemment, plus localement, plus écologiquement, et surtout à arrêter d’être une cible facile pour les pro du marketing.

Mon autre problème c’est que le tri sélectif, ça me gonfle. Je trouve que c’est totalement inesthétique d’avoir chez soi  3 bacs de tri qui prennent de place, que ce soit devant chez moi où dans ma cuisine ça me saoul. Donc j’attaque le problème à la racine en évitant au maximum les emballages et en triant le minimum !

Lire la suite »

#Livre – « Zéro dechet » de Bea Johnson revue et test

Béa Johnson est une française partie aux États Unis réaliser son rêve américain. Elle débuta comme fille au pair, y rencontra son mari et ils se créeront une « vie de rêve  » à l’américaine tout en démesure. Bref tous les stéréotypes des habitants des banlieues chics à la pelouse parfaitement tondue …

« Je possédais une maison de 280 mètres carrés, deux voitures, quatre tables et 26 chaises. »

C’est lors d’un déménagement et d’un logement temporaire contenant le strict minimum, qu’elle réalise avec son mari combien sa vie est plus simple, elle se sent libérée du poids des accumulations en tout genre et de la surconsommation.

« Je me suis peu à peu rendu compte que la plupart des choses que nous avions mises au garde-meuble ne nous manquaient pas, que nous avions passé un nombre incalculable d’heures et dépensé des sommes folles pour des affaires inutiles. »

Vous l’aurez compris, ici on ne parle de petit nettoyage de printemps, mais bel et bien de désencombrement majeur. Béa Johnson vous donne toutes les astuces pour réduire vos déchets selon cinq principes majeurs :

  1. Refuser 2. Réduire .3 Réutiliser 4. Recycler 5. Composter.

Lire la suite »

#Go Green : Moins de déchets dans ma salle de bain !

Hello par ici, aujourd’hui je vous parle de mon regard sur le mode de vie  » Green  » et  » Zéro déchet  » que je tente d’améliorer chaque jour dans ma vie et ce depuis un an.

J’ai décidé de vous présenter une liste de solutions qui vous permettront de mettre en place rapidement, et avec un minimum d’investissement de nouvelles habitudes plus écologiques et plus saines.

Lire la suite »

#Livre : Corinne Gouget – les additifs alimentaires, ou mon guide de survie au supermarché.

Bonjour à tous,

Aujourd’hui j’ai décidé de vous parler d’un livre qui m’a beaucoup aidé au début, quand je faisais mes courses sans rien comprendre à ce que j’achetais.

Cet article rendra aussi hommage au travail de Corinne Gouget, qui est décédée cette année. Son travail de fond sur les additifs alimentaires, aura contribué à la sensibilisation du grand public au problème de l’alimentation transformée et son impact non négligeable sur la santé …


additifs-alimentaires-danger-corinne-gougetCe livre est en format poche, très pratique à glisser dans son sac, édité aux éditions Chariot d’Or, il fait environ 164 pages.

Table des matières :

  • Coordonnées de l’auteure
  • Lettre ouverte à mes lecteurs
  • Messages pour les enfants et les adolescents
  • Pourquoi utiliser ce guide ?
  • Comment utiliser ce guide ?
  • Bonne nouvelle au sujet de 6 colorants
  • Le débat sur le soja est ouvert !
  • La Stévia
  • Tableau des additifs – Du E100 au E1520
  • index alphabétique
  • E951 ou aspartame
  • E621 ou glutamate monosodique
  • L’acide critique
  • Additifs génotoxiques
  • Maltodextrine
  • Additifs et aliments pour animaux de compagnie
  • Aliments sans liste d’ingrédients
  • Additifs sans « E »
  • Références diverses
  • Références internet
  • Références bibliographiques
  • Produits testés pour vous
  • Conclusion

Comme vous pouvez le constater, ce guide ne contient pas uniquement une liste d’additifs dangereux, mais de nombreux autres sujets ! Passons maintenant aux choses sérieuses !

Tout d’abord, qu’est ce qu’un additif alimentaire ? 

Un additif alimentaire est un produit ajouté à vos aliments, souvent d’origine industriel :

  • Les colorants
  • Les exhausteurs de goûts
  • Les conservateurs
  • Les édulcorants de synthèse

Vous pouvez trouver des additifs alimentaires naturels, mais ils sont plutôt rares.

Le livre propose une classification par niveau de dangerosité :

Rouge : A éviter absolument, il est mentionné dans les rapports internationaux que l’additif en question est dangereux pour la santé.

Orange : Additifs dont les rapports scientifiques sont contradictoires. Le mieux étant de les éviter jusqu’à ce qu’on sache définitivement si ils sont dangereux ou pas.

Vert : Additifs considérés comme inoffensifs à ce jour.

Examinons quelques étiquettes grâce à ce petit livre :

photo

Le fameux coca cola, je pouvais pas le louper hein :

Ingrédients : Eau gazéifiée, sucre, colorant (caramel E150d), acidifiant, acide phosphorique, arômes naturels (extraits végétaux), dont la caféine.

  • Le colorant caramel E150D : Caramel de sulfite d’ammonium (150d). Colorant brun naturel ou chimique qui peut être parfois fabriqué à partir de maïs transgénique. Pourraient diminuer l’ absorption de la vitamine B6 et provoquer des troubles neurologiques. L’auteure précise toutefois que cet additifs présent dans de nombreuses boissons gazeuses pourrait contenir du glutamate monosodique (E621) et serait cancérigène et mutagène. Donc loin d’être blanc comme neige.
  • Arômes naturels : Cité plus haut : Arômes naturels = glutamate monosodique 90 % du temps. Un chapitre lui est consacré p. 125

En France comme dans de nombreux autres pays en Europe, le grand public n’est pas sensibilisé à ce problème majeur. Je ferai sans doute un article plus détaillé prochainement.

  • Acide phosphorique E338 : ou acide orthophosphorique, régule le pH des boissons non alcoolisées notamment dans les boissons gazeuses / sodas. Consommé en grande quantité, peut provoquer : Hyperactivité / Troubles digestifs / Perturbe l’équilibre naturel calcium/Phosphore dans l’organisme. Youpi !
  • Sucre : bon bah là je vais vous faire un dessin, il y’ a environ dans une bouteille de 2l, 43 morceaux de sucre raffiné (Là aussi, j’en ferai un article …)  entrainant : Caries, obésités etc.

Essayons de décrypter une autre étiquette : :

bouillonknorr

Ingrédients :  Sel, exhausteurs de goût : glutamate, inosinate et guanylate de sodium, graisses végétales (palme, palme totalement hydrogénée), graisse de poule (antioxydants : E 310 et E 320), fécule de pomme de terre, extrait de bœuf : 2,1%, arômes, maltodextrine, légumes : 1,1% (oignon, carotte), épices et aromate (persil : 0,2%, curcuma, noix de muscade), colorant : caramel E 150c, acidifiant : acide citrique.

    • Glutamate : Code :  E621, additif Neurotoxique qui détruit les neurones assez rapidement, ainsi que d’autres cellules et peut potentiellement aggravé les tumeurs. Références p.149
    • Guanylate : Code : E627 remplace le sel et diminue l’appétit. Cet additif se transforme en acide urique et risque de provoquer la goutte.
      • Autres risques : hyperactivité, asthme, réactions cutanées etc.
    • Inosinate : Considérer comme inoffensif dans certain ouvrage, on recommande toute de même d’y faire attention et d’appliquer les même consignes que pour le E627.
    • Gallate de propyle : E310 antioxydant de synthèse vivement déconseillé pour les femmes enceintes et les enfants.
      • Risques : hyperactivité, asthme, urticaire,insomnie,troubles digestifs, infertilité, infections du foie, des reins, lymphome, cancer, diverses réactions allergiques. L’auteure précise qu’une étude de 1993 démontre que cet additif a posé des problèmes d’hémoglobine, une baisse de production des globules rouges, ainsi que des changements morphologiques de la rate chez des rats ayant été nourris avec cet additif pendant 90 jours.
    • Buthylhydroxyanisol (BHA : E320 antioxydant de synthèse vivement déconseillé aux femmes enceintes ou allaitante, et pour les jeunes enfants.
      • Risques : hyperactivité, asthme, urticaire, insomnie, augmentation du taux de cholestérol dans le sang,troubles du métabolismes, du foie, engourdissements, cancer.
    • Maltodextrine : contient du glutamate monosodique E621
    • Colorant Caramel : E150c, Caramel de sulfite ammoniacal. Colorant brun naturel ou chimique qui peut être parfois fabriqué à partir de maïs transgénique. Pourrait diminuer l’absorption de la vitamine B6 et provoquer des troubles neurologiques.
    • Acide critique : E330, antioxydant et acidifiant d’origine naturelle, parfois obtenu par génie génétique, souvent utilisé dans les produits cosmétiques. Peut contenir du GMS.
      • Risques : réactions cutanées, herpès, simplex virus et érosion des dents. Considéré comme inoffensif mais classé en orange dans le livre.

En conclusion, vous remarquerez que ces additifs alimentaires sont présents dans beaucoup de produits issus de grandes surfaces. Le coca est un soda et beaucoup de sodas contiennent à peut prêt la même formule, il en est de même pour le bouillon Knorr.

Attention toutefois à ne pas faire confiance aux produits bio, car j’en ai déjà vu qui contenaient du Glutamate monosodique.

Faites également attention aux restaurants asiatiques, on a l’habitude de parler littéralement de « soupe de glutamate » tant il y en a partout dans leurs préparations, ainsi que de syndrome du restaurant chinois (non ne riez pas …)

Toutes les informations concernant les additifs alimentaires, sont tirés du livre de Corinne Gouget : « Additifs alimentaires » le guide indispensable pour ne plus vous empoisonner.

Vous pouvez vous le procurer ici mais également sur Amazon etc.

Ressources :

Le site personnel de Corinne Gouget : http://sante-en-danger.fr/

Youtube :